La Plateforme sans-papiers Suisse défend les droits et les intérêts des personnes sans-papiers, c'est-à-dire des résident-e-s en Suisse sans permis de séjour ou d'établissement régulier. Elle a pour but de faciliter l'accès à un statut légal stable pour les personnes sans-papiers et vise la régularisation. La Plateforme sans-papiers Suisse favorise les échanges entre les collectifs de sans-papiers et les centres de contact de différents cantons, les ONG locales et nationales, les associations, les églises, les œuvres d'entraide, les syndicats, les partis, les parlementaires et les personnes individuelles. 

Centres

Berne
Bienne
Bâle
Fribourg
Genève
Lucerne
St. Gall
Tessin
Valais
Vaud
Zurich
toute la Suisse

News

1.9.2022
rapport
La Plateforme Agenda 2030 attire l'attention sur la situation difficile des personnes sans-papiers
9.6.2022
communiqué de presse
Le Conseil national veut renforcer le droit à la formation des sans-papiers
29.4.2022
communiqué de presse
Les sans-papiers doivent bénéficier d'un accès simplifié à la formation professionnelle

À propos de nous

Histoire

La Plateforme pour les sans-papiers a été fondée en 2002 dans le but d'obtenir des régularisations pour les personnes sans-papiers ou du moins d'améliorer la réglementation des cas de rigueur. Depuis lors, elle s'est également penchée sur de nombreux autres problèmes quotidiens des personnes sans-papiers, tels que l'école et la formation professionnelle pour les jeunes sans-papiers, la santé / les caisses-maladie ainsi que le mariage de personnes au statut de séjour précaire.

L'association Plateforme sans-papiers Suisse a été fondée en 2022. L'association se concentre sur l'engagement dans les domaines susmentionnés et sur la promotion de l'échange entre ses membres. Depuis la création de la plateforme en 2002, il s'agit de centres de contact de différents cantons, d'ONG locales et nationales, d'églises, d'œuvres d'entraide et de syndicats ainsi que de parlementaires et de partis politiques.

Plus d'informations

But et activités

La Plateforme défend les droits et les préoccupations des personnes sans-papiers, c'est-à-dire des résident-e-s suisses sans permis de séjour ou d'établissement. Elle a pour objectif de faciliter l'accès à un statut légal stable pour les personnes sans-papiers et vise la régularisation. Elle soutient et encourage les efforts politiques visant à améliorer la situation juridique, sociale et économique des personnes sans-papiers et sensibilise la population à ce sujet. La Plateforme coordonne le travail politique à l'échelle nationale, procède à des échanges réguliers à ce sujet et constitue un point de contact central pour les questions relatives aux personnes sans-papiers.

Rapports d'activité

La Plateforme

  • met en réseau, au niveau national, les principales actrices et les principaux acteurs qui s'engagent directement ou indirectement en faveur des personnes sans-papiers.
  • échange lors de rencontres régulières sur les pratiques des autorités et des membres de la plateforme.
  • permet une visibilité et une capacité d'action au niveau national.
  • élabore et lance des prises de position communes.
  • effectue un travail de lobbying, de relations publiques et de sensibilisation au niveau national.

Comité et secrétariat

Ada Marra, Co-présidente, conseillère nationale PS VD
Céline Widmer, Co-présidente, conseillère nationale PS ZH
Nicola Goepfer, secrétaire (10%)
Bea Schwager, SPAZ
Guadalupe De Iudicibus, CSP VD
Karin Jenni, Centre de contact pour Sans-Papiers de Berne
Marie Saulnier Bloch, Syndicat Unia Suisse
Nina Vladovic, EPER

Réseau

Peuvent devenir membres de la Plateforme sans-papiers Suisse toutes les organisations et les personnes individuelles qui soutiennent les objectifs de l'association. Pour plus d'information, vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire. Les organisations suivantes sont membres de la Plateforme sans-papiers Suisse.

Liste des membres

Projets

Prises de position
Aucune employée de maison n’est illégale
Aucun enfant n'est illégal
Interdiction de se marier pour les personnes sans-papiers ?
Se faire entendre grâce aux occupations d'églises et à l'asile dans les églises

Contact